Dernière actualisation le 12.01.2021

Quand puis-je me faire vacciner ?

Vous pouvez vous renseigner auprès des autorités compétentes de votre canton pour savoir quand et où vous pourrez vous faire vacciner. La vaccination est gratuite.

Au début, les doses de vaccins sont disponibles en quantité limitée et sont livrées en Suisse par étapes. Durant les premières semaines de vaccination contre le COVID-19, les personnes suivantes ont la priorité absolue :

  • personnes de plus de 75 ans
  • personnes atteintes de maladies chroniques qui présentent le plus fort risque de développer une forme grave du COVID-19
  • résidents d’établissements médico-sociaux ou de homes pour personnes âgées. Le personnel en contact avec les résidents de ces établissements a la possibilité de se faire vacciner en même temps.

Tout le reste de la population est priée de patienter.

La vaccination incombe aux cantons. Les médecins traitants jouent un rôle important pour contacter les personnes atteintes de maladies chroniques et présentant le risque le plus élevé, leur expliquer le vaccin contre le COVID-19 et leur recommander la vaccination. Ces personnes peuvent aussi prendre contact avec leur cabinet médical. Les EMS abordent directement leurs résidents.

Vous avez plus de 75 ans, êtes atteint d’une maladie chronique présentant un risque élevé et ne vivez pas dans un EMS ? Veuillez vous informer auprès de votre canton pour savoir où et quand vous pouvez vous faire vacciner. Vous pouvez appeler l’infoline nationale sur la vaccination COVID-19, tous les jours de 6 h à 23 h, au +41 58 377 88 92.

Contacts dans votre canton :

Les informations fournies par les cantons sur la vaccination contre le COVID-19 sont régulièrement enrichies et complétées.

Infoline nationale sur la vaccination COVID-19 (tous les jours de 6 à 23 heures) :

+41 58 377 88 92

Appenzell Rhodes-Extérieures

ar.ch
+41 71 353 67 97

Appenzell Rhodes-Intérieures

ai.ch
+41 71 788 75 57

Berne

be.ch
+41 31 636 87 87

Fribourg

fr.ch
+41 84 026 1700

Genève

ge.ch
+41 800 909 400

Glaris

gl.ch
+41 55 645 67 00

Neuchâtel

ne.ch
+41 32 889 11 00

Nidwald

nw.ch
+41 41 618 43 34

Obwald

ow.ch
+41 58 463 00 00

Saint-Gall

sg.ch
+41 58 229 22 33

Schaffhouse

sh.ch
+41 52 632 70 01

Schwyz

sz.ch
+41 41 819 13 61

Soleure

so.ch
+41 32 627 74 11

Thurgovie

tg.ch
+41 58 345 34 40

Tessin

ti.ch
+41 800 144 144

Uri

ur.ch
+41 41 875 50 70

Valais

vs.ch
+41 58 433 01 44

Vaud

vd.ch
+41 58 715 11 00

Zoug

zg.ch
+41 41 728 39 09

Zurich

zh.ch
+41 80 033 66 55

Stratégie vaccinale

L’objectif premier d’une vaccination contre le COVID-19 est de protéger les personnes vulnérables et de réduire ainsi les cas graves de la maladie et les décès. Le deuxième objectif est de réduire la charge pesant sur les hôpitaux et les EMS pour maintenir le fonctionnement du système de santé. Enfin, le troisième objectif est de lutter contre les répercussions négatives de la pandémie et d’endiguer la propagation du virus.

C’est pourquoi les groupes cibles suivants sont prioritaires pour la vaccination contre le COVID-19 (par ordre de priorité décroissant) :

  1. les personnes vulnérables ;
  2. le personnel de santé en contact avec des patients et le personnel accompagnant les personnes vulnérables ;
  3. les contacts étroits (membres du ménage) des personnes vulnérables ;
  4. les personnes résidant dans une institution communautaire qui présente un risque d’infection et un potentiel de flambée (p. ex. institutions pour personnes handicapées).

Ensuite, tous les adultes à partir de 16 ans (vaccin de Pfizer/BioNTech) ou de 18 ans (vaccin de Moderna) auront la possibilité de se faire vacciner. Le moment auquel chaque groupe cible pourra être vacciné dépend du nombre de doses de vaccins qui seront livrées chaque mois et du nombre de personnes qui souhaiteront être vaccinées.

La vaccination des enfants, des adolescents et des femmes enceintes n’est pas prévue pour l’instant. Les données scientifiques font encore défaut pour ces groupes.

Cette stratégie vaccinale suisse, les objectifs de la vaccination et l’ordre de priorité des groupes cibles s’appuient sur les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Ils ne diffèrent pas de manière significative des stratégies vaccinales d’autres pays comme la France, l’Autriche, l’Allemagne, le Royaume-Uni et les Pays-Bas.

Même si une vaccination protège contre la maladie, il n’est pas encore établi qu’elle empêchera aussi la transmission du coronavirus. Jusqu’à nouvel ordre, les règles d’hygiène et de conduite demeurent des mesures essentielles pour se protéger et protéger les autres du coronavirus.

Vous trouverez ici du matériel d’informations sur le vaccin contre le COVID-19.