Dernière actualisation le 02.06.2021

Comment fonctionnent les tests répétés ?

Différents tests évalués sont disponibles

En Suisse, il existe différents tests validés par des services indépendants et par l’OFSP. Utilisez l’offre de test de votre entreprise, de votre école ou de votre organisation lorsqu’elle est mise en place par le canton.

Voici comment fonctionne un test PCR

Un test PCR permet de vérifier si vous avez contracté le coronavirus. Effectué en cabinet médical, à l’hôpital ou dans un centre de test, il consiste en un frottis nasopharyngé ou en un prélèvement de salive. Selon les dernières connaissances, la fiabilité est la même pour chaque méthode.
L’analyse a lieu dans un laboratoire autorisé. En règle générale, le résultat est disponible après 24 à 48 heures.

Voici comment fonctionne un test PCR groupé pour les organisations

Grâce à une logistique et à des procédures établies dans chaque canton, les entreprises, les écoles et les autres organisations peuvent mettre en place des tests répétés pour des groupes d’au moins cinq personnes. Les échantillons sont alors réunis ou regroupés, ce qui permet de tester rapidement de grands groupes.

Important pour les entreprises, les écoles et les institutions :

  • La Confédération et les cantons prennent en charge tous les coûts de matériel et de logistique.
  • Le laboratoire s’occupe des instructions pour le prélèvement.
  • L’entreprise doit simplement organiser la collecte et l’étiquetage des échantillons, ce qui ne nécessite ni connaissances préalables ni compétences spécifiques. La vidéo ci-dessous montre comment regrouper les tests PCR.

Pour ce dépistage, le test PCR utilise un échantillon de salive : à cette fin, la personne testée crache dans une éprouvette. Le test ne nécessite pas la présence de professionnels. L’emballage indique précisément comment réaliser le test.

Renseignez-vous sur le site dédié de votre canton pour savoir comment enregistrer votre entreprise pour les tests répétés et comment ils se déroulent.

Voici comment fonctionne un test rapide antigénique

Les tests rapides antigéniques indiquent s’il y a eu infection au coronavirus en 15 à 20 minutes. Contrairement aux tests salivaires PCR, ils doivent être effectués via un frottis nasopharyngé. Le résultat est moins fiable que celui d’un test PCR, raison pour laquelle les résultats positifs doivent être confirmés par un test PCR.

Voici comment fonctionne un autotest

En Suisse, il existe un test spécifique pour se tester juste avant une activité privée : les autotests nasaux.

À l’aide d’un écouvillon , vous prélevez un échantillon de l’intérieur de vos deux narines (à environ 2 cm de profondeur). Chaque emballage indique précisément comment réaliser le prélèvement et le test.

Veillez à retirer les autotests en pharmacie. Sur présentation de la carte d’assurance-maladie, vous pourrez en obtenir cinq par mois et par personne.

Dans tous les cas : un résultat positif doit être confirmé par un test PCR individuel

Que vous participiez aux tests répétés en entreprise, passiez un test rapide antigénique ou utilisiez un test antigénique en complément : si votre résultat est positif, vous devez le faire confirmer par un test PCR dans un centre de test, en pharmacie, à l’hôpital ou dans un cabinet médical.