Slavica

Avant qu’elle n’attrape le COVID-19, Slavica était en pleine forme. Et puis tout a changé : pendant trois mois, elle ne pouvait plus répondre, et depuis plusieurs mois elle se trouve dans un centre de réadaptation. Les lettres quotidiennes de son mari, en particulier, lui ont redonné des forces.