Dernière actualisation le 24.06.2021

Dans quels cas le certificat COVID peut-il être utilisé ?

Le certificat COVID vise à faciliter les voyages au sein des États de l’UE et de l’AELE. Un certificat COVID valable en Suisse n’est pas une garantie de pouvoir entrer dans ces pays. Chaque État définit ses propres dispositions d’entrée et est libre de les adapter en tout temps à l’évolution de la situation épidémiologique.

Comme actuellement, il est possible que certains pays appliquent des dispositions d’entrée plus strictes que la Suisse. Il est donc essentiel de vous informer des conditions d’entrée sur le site officiel de votre pays de destination.

Le certificat COVID délivré par la Suisse ne sera valable dans les pays de l’UE/AELE qu’à partir du moment où il aura été formellement reconnu par l’UE.

À partir de quand le certificat COVID sera-t-il utilisé ?

À partir du 1er juillet, la Confédération s’attend à ce que toutes les personnes qui souhaitent bénéficier d’un certificat pourront en recevoir un. À compter de cette date, seuls les certificats COVID seront valables comme attestation pour les domaines d’utilisation en Suisse.

L’UE et d’autres pays de l’AELE introduisent également un certificat numérique, le « certificat COVID digital de l’UE ». Le certificat suisse sera compatible avec son équivalent européen dès qu’il aura été formellement reconnu par l’UE. Destiné à faciliter les voyages pendant la pandémie de COVID-19, le certificat de l’UE devrait être introduit à large échelle dès le 1er juillet 2021. Une phase de transition de six semaines est prévue à partir de cette date. Les États pourront introduire le certificat jusqu’à la fin de cette période. Il appartient à chaque État de définir les modalités précises d’utilisation du certificat. Il est donc essentiel de vous informer des conditions d’entrée sur le site officiel de votre pays de destination.

Où le certificat COVID sera-t-il utilisé en Suisse ?

En Suisse, trois domaines différents sont prévus pour l’utilisation du certificat COVID :

  • Lieux où la présentation du certificat COVID est obligatoire (domaine rouge).
  • Lieux où le certificat COVID peut être utilisé afin de renoncer à certaines mesures telles que le port du masque ou les restrictions de capacité (domaine orange).
  • Lieux où l’utilisation du certificat COVID n’est pas prévue (domaine vert).

Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet ci-après.

Utilisation du certificat temporairement requise (domaine rouge)

Le certificat COVID est utilisé comme condition temporaire aux ouvertures des lieux du domaine rouge. Ce domaine dépend, d’une part, de la ligne adoptée par les autres pays et concerne, d’autre part, les lieux qui, d’un point de vue épidémiologique, sont délicats au point que leur ouverture ne peut être autorisée que moyennant le recours au certificat COVID.

Le domaine rouge comprend :

  • le transport international de voyageurs (par avion, train ou bateau)
  • les grandes manifestations (plus de 1000 personnes)
  • les clubs, discothèques et manifestations de danse.

Utilisation facultative du certificat COVID (domaine orange)

Dans les lieux du domaine orange, le certificat COVID peut être utilisé en fonction de la situation épidémiologique. Ainsi, les restaurants, les cinémas ou les fitness peuvent décider d’accueillir uniquement les personnes qui détiennent un certificat COVID et ce, afin d’être exemptés des mesures de protection.

Le domaine orange comprend :

  • les bars et restaurants
  • les manifestations publiques (jusqu’à 1000 personnes)
  • les foires professionnelles et grand public (pour plus de 1000 personnes)
  • les établissements de loisirs, de sport et de divertissement tels que théâtres, cinémas, casinos, piscines, etc.
  • les activités d’associations sportives ou culturelles
  • les établissements de santé tels qu’hôpitaux ou EMS (pour les visites de proches).

Utilisation exclue du certificat COVID (domaine vert)

L’utilisation du certificat COVID n’est pas prévue dans les lieux de la vie quotidienne (domaine vert).
Les plans de protection généraux et les mesures d’hygiène prescrites continueront donc de s’y appliquer sans exception.

Le domaine vert comprend :

  • les transports publics
  • les commerces de détail
  • les manifestations privées
  • les manifestations religieuses ou servant à la formation d’une opinion politique
  • les services à la personne, p. ex. salons de coiffure, offres de thérapie et de consultation, etc.
  • les lieux de travail (y c. cantines)
  • les lieux de formation (y c. cantines)

Voyager avec le certificat COVID : entrée dans d’autres pays

Un certificat COVID valable en Suisse n’est pas une garantie de pouvoir entrer dans d’autres pays. Chaque État définit ses propres dispositions d’entrée et est libre de les adapter en tout temps à l’évolution de la situation épidémiologique.

Comme actuellement, il est possible que certains pays appliquent des dispositions d’entrée plus strictes que la Suisse. Il est donc absolument essentiel de vous informer des conditions d’entrée sur le site officiel de votre pays de destination.

Si vous avez l’intention de voyager dans les États de l’UE ou de l’AELE, le site Internet suivant vous fournira un premier aperçu des dispositions en vigueur dans chaque État de l’UE : https://reopen.europa.eu/fr/

L’UE et d’autres États de l’AELE introduisent également un certificat numérique en Europe, le « certificat COVID digital de l’UE » (EU digital COVID Certificate). Dès que l’UE aura formellement reconnu le certificat COVID de la Suisse, celui-ci sera compatible avec celui de l’UE. Le processus de reconnaissance est en cours. Le « certificat COVID digital de l’UE », destiné à faciliter les voyages pendant la pandémie de COVID-19, pourra être utilisé dès le 1er juillet 2021. À partir de cette date, une période d’introduction de six semaines est prévue. Les États pourront introduire le certificat jusqu’à la fin de cette période. Chaque État est libre de décider de la manière dont il sera employé. Vous devez donc vous informer sur les conditions d’entrée dans le pays de destination.

Voyager avec le certificat COVID : entrée en Suisse

Si vous entrez en Suisse, les règles applicables varient en fonction de votre pays de provenance. Elles dépendent aussi de votre mode de transport. Actuellement, les personnes vaccinées et guéries ne sont pas soumises à un test ou à une quarantaine lors de leur entrée en Suisse. Les personnes qui ne sont ni vaccinées, ni guéries doivent présenter un résultat négatif d’un test PCR ou d’un test rapide antigénique en fonction du moyen de transport utilisé pour entrer en Suisse. Si elles reviennent d’un État où circule un variant préoccupant, elles sont également tenues de se placer en quarantaine.

En Suisse, les conditions préalables ont été créées afin que les certificats des États de l’UE et de l’AELE, délivrés conformément aux dispositions du « certificat COVID digital de l’UE », puissent être reconnus. Les certificats d’États tiers pourront également être reconnus. Les autorités suisses pourront contrôler le « certificat COVID digital de l’UE » une fois qu’il aura été reconnu formellement par la commission de l’UE, ce qui est prévu début juillet.

Vous trouverez de plus amples informations en suivant ce lien : Entrée en Suisse (admin.ch).